Louis Vuitton

Louis Vuitton x Supreme 

Louis Vuitton x Jeff Koons 

Bonnes ou mauvaises idées?


Dernièrement, LA collaboration mode qui a fait parler c'est Louis Vuitton x Supreme. Annoncée puis reportée puis re-annoncée, la collaboration est ENFIN sortie en magasins, le 30 juin. Ce fut un carton. Des pièces se sont même retrouvées sur eBay à 20 000€!!
Marque convoitée par les gens "hypes" et au look "street" du monde entier, Supreme incarne le monde hip-hop autant que Louis Vuitton représente le luxe et le classique à la française. A l'annonce de cette collaboration, je me suis dit que ça y est! Le luxe s'ouvrait finalement à la street et à une clientèle plus jeune, plus moderne, plus "trendy". Au delà des modèles présentés, c'était la démarche qui contait! Une collection qui montre que le streetwear et le luxe peuvent s'associer.
Mais ça montre aussi que Louis Vuitton continue dans sa volonté de se rajeunir. Depuis quelques années, la marque française est en déclin, que ce soit à cause de la contrefaçon ou de son image de maroquinerie portée par des "mémères" (pour preuve, Louis Vuitton est adoré par Catherine Deneuve ou Brigitte Macron... on fait mieux pour le côté moderne). Depuis quelques saisons, on a pu voir Selena Gomez, Léa Seydoux, Alicia Vikander ou encore Adèle Exarchopoulos (qui, je vous rappelle, sort avec un rappeur, ce qui est parfait pour rajeunir Vuitton) être charmée par LV et poser en tant qu'égérie. Toutes ces femmes sont connues (et suivie) par la jeunesse. Elles sont (pour la plupart) hyper connectées, ce qui offre une nouvelle visibilité à Vuitton. Aimée aussi par les blogueuses les plus influentes (Kristina Bazan, Chiara Ferragni ou encore Aimee Song de "songofstyle"), il semblait que Vuitton avait enfin réussi à se rajeunir et à égaler Gucci, Balenciaga ou encore Vêtements dans le cœur des gens hyper lookés. Economiquement parlant, cette collaboration a aussi permis de pouvoir rebooster les ventes et augmenter le chiffre d'affaires.
La transformation semblait s'être opérée mais...
Fin avril 2017, la grande maison française a annoncé une collaboration avec l'artiste contemporain Jeff Koons, symbole de l'élitisme. Quelle déception!! Tant d'efforts si vite balayés par un simple communiqué. Un tel mépris pour la jeunesse et la génération hip hop! Comble de tout, la collaboration avec Supreme avait fait l'objet d'un simple communiqué tandis que Jeff Koons a eu droit à une soirée avec la présence de Natalia Vodianova (l'épouse de l'héritier de LVMH), Léa Seydoux, Miranda Kerr ou encore Nicolas Ghesquière (le DA de la marque), preuve que Vuitton a complètement méprisé Supreme et tout le monde qui l'entoure.
Merci Vuitton d'avoir dédaigné la jeunesse et la modernité et de nous avoir prouvé que vous êtes bel et bien la marque à mémères dont on a l'image. Louis Vuitton x Supreme était juste du marketing.

Comments

Popular posts from this blog

Transformed into a Medici girl (travel guide #2)

Vogue #6 (NYFW SS18)

Guide de voyage #1